Pour vous employeur de salarié à domicile, sachez que vous devez remplir correctement votre déclaration d’impôt si vous souhaitez bénéficier d’un crédit d’impôt salarié domicile. Découvrez les informations utiles qui vous permettent de remplir correctement votre déclaration. Soyez également au courant des montants éligibles de ce crédit d’impôt.

Le crédit d’impôt

Si l’employeur a deux enfants à charge ou plus, le plafond du crédit d’impôts se chiffre à 7 500 € tout au plus. Pour la première année d’emploi du travailleur, ce crédit d’impôts sera porté à 15 000 € + 1 500 € par enfant, du loyer fiscal et le plafond est de 18 000 €. Le crédit d’impôts porte sur le salaire de l’employé à domicile, en augmentation sur les cotisations sociales réglées au CESU ainsi que les frais de transport de l’employé à domicile et en diminution sur les aides (APA, CESU préfinancé, etc.). Tous les détails du CESU figurent normalement sur le contrat de travail Cesu.

Le contrat CESU

Le contrat de travail CESU est utile pour diverses raisons. Il permet, par exemple, de connaître les horaires de travail du salarié à domicile et de gérer effectuées à la demande de l’employeur. Ce contrat permet également de connaître la rémunération du salarié CESU. Sachez que le site CESU peut aider les employeurs à rédiger le contrat CESU. L’établissement d’un contrat de travail CESU reste facultatif si l’employé travaille moins de 8 h par semaine ou travaille moins d’un mois. Pourtant, cela s’avère nécessaire, car il permet d’éviter les litiges ultérieurs.

La lettre de licenciement CESU

En ce qui concerne la lettre de licenciement CESU, elle est obligatoire si l’employeur souhaite licencier le salarié à domicile. Cette lettre peut être envoyée par recommandée ou remise en mains propres à l’employé. Elle doit, pourtant, faire l’objet d’une convocation d’entretien et d’un entretien préalable entre l’employeur et le salarié. Des mentions obligatoires doivent figurer sur la lettre de licenciement.