Tout particulier qui souhaite employer un salarié à domicile peut utiliser un chèque CESU pour rémunérer facilement le travailleur. Sur le site du CESU, les internautes découvriront un espace employeur et un espace salarié. Ces options permettent à chacune des parties de choisir les options appropriées pour faire une transaction.

Inscription au CESU en ligne

Pour s’inscrire au CESU employeur en ligne, on entre sur la page d’accueil du site. Pour que l’enregistrement de l’inscription soit effectué correctement, l’employeur doit présenter le numéro URSSAF. Celui-ci figure sur les documents adressés par les agents du CESU. L’employeur trouvera les informations nécessaires à l’inscription sur les documents attestés par le Centre National du Chèque Emploi Service Universel. On doit indiquer un identifiant, un mot de passe et l’adresse courriel pour valider l’inscription. Pour toute assistance lors de l’inscription, il est conseillé de contacter un agent en ligne du CESU.

CESU employeur, CESU déclaratif

Le CESU déclaratif est un Cesu employeur qui permet à un employeur de payer facilement le salaire du travailleur à domicile, les cotisations sociales ou encore d’établir les fiches de paie. L’adhésion au Centre National du Cesu (CNCESU) est obligatoire pour pouvoir utiliser le CESU déclaratif. Avec ce CESU déclaratif, l’employeur n’a plus à effectuer la déclaration d’embauche auprès de l’URSSAF. Cela est remplacé par le volet social du CESU. En outre, l’employeur n’est plus tenu d’établir une fiche paie pour le salarié. Le CNCESU se chargera de cette mission à sa place. De plus, avec ce dispositif, l’employeur bénéficie d’un crédit d’impôt lié à l’emploi d’un salarié à domicile.

CESU déclaratif

Une fois sue l’employeur a procédé à l’adhésion en ligne, il peut accéder aux fonctionnalités du Cesu employeur sur l’espace employeur du CESU. Avec l’adhésion par Internet, la déclaration des salaires s’effectue de manière automatique. La déclaration du salaire de l’employé doit être faite, au plus tard, dans les 15 jours qui suivent la fin du mois de la date de prestation du travailleur.